Bienvenue chez HELLODOCTEUR Votre médecin en ligne

Connexion  |  Inscription

ARTICLE :

Dysfonction érectile: Les causes de l'impuissance sexuelle chez l'hom..

Dysfonction érectile: Les causes de l'impuissance sexuelle chez l'homme

Dysfonction érectile: Les causes de l'impuissance sexuelle chez l'homme

CATEGORIE : Fertilité

impuissance sexuelle  dysfonction érectile  érection précoce  éjaculation précoce 

Obtenir un entretien Ajouter aux favoris

La sexualité est un élément de la vie du couple et même des relations humaines. Une sexualité satisfaisante joue un rôle tout aussi important pour le bien-être et l’équilibre que d’autres satisfactions familiales, sociales ou professionnelles. Devenu un des motifs de préoccupation et de consultation de plus en plus prépondérant tant en médecine générale qu’en urologie, la dysfonction érectile ou impuissance fait intervenir une constellation complexe de phénomènes tant physiques que psychologiques. 

 

L'impuissance c'est quoi?

La dysfonction érectile chez l'homme est définie comme une impossibilité persistante et/ou permanente à maintenir une érection en vue d’un rapport sexuel complet et satisfaisant pour l’un et l’autre partenaire. De manière générale, chaque homme agé de 40 à 70 ans peut être sujet à des pannes occasionnelles et brèves dont les causes sont nombreuses et diverses (stress, tension, fatigue, tabac, prise d’alcool excessive, nouvelle partenaire). On parle toutefois de dysfonction lorsque ces pannes sont répétées et/ou continues et durent depuis plus de 6 mois. 

L'érection, comment ça fonctionne?

Une érection normale résulte d’une interaction harmonieuse entre des facteurs psychologiques et physiologiques. Ces derniers nécessitent un fonctionnement correct des vaisseaux sanguins, des transmissions nerveuses intactes et la présence d’hormones particulières. Le début d’une érection est provoqué au niveau d’une zone très spécifique du cerveau (hypothalamus) par une stimulation érotique qui peut être visuelle, tactile olfactive due à l’éveil des sens ou à des pensées. Des influx nerveux parviennent alors aux organes génitaux où un processus biologique et biochimique (libération d’oxyde nitreux) provoquent le gonflement et la rigidité du pénis. Ce processus se traduit par l’élargissement des artères péniennes dû au remplissage des deux corps caverneux qui entourent l’urètre, par un afflux de sang. Quand les corps caverneux se remplissent, le pénis contient huit fois plus de sang qu’à l’état de repos. Ce sang est retenu sur place par la compression des veines au niveau de la membrane albuginée, ce qui l’empêche ainsi de circuler.  Les corps caverneux étant commandés par un système musculaire indépendant de la volonté, une diminution de la stimulation sexuelle ou l’éjaculation, (accompagnée d’une libération importante d’adrénaline) entraînent une contraction involontaire des cellules musculaires aboutissant à une décompression des veines, permettant ainsi au sang de re-circuler normalement. Les corps caverneux se vident et le pénis retrouve sa forme initiale.

Les causes de l'impuissance sexuelle chez l'homme

Plusieurs facteurs sont à l'origine de la dysfonction érectile observée chez l'homme:

  • Les causes vasculaires: les cardiopathies, les maladies des coronaires, les artérites, l’hypertension artérielle, et l’athérosclérose  représentent 40% des dysfonctions érectiles. Chez un homme hypertendu dont la tension artérielle systolique est supérieure à 140 mm Hg, la probabilité d’avoir une dysfonction érectile sévère est deux fois plus élevée que pour un homme dont la tension est normale.

         Obtenir un entretien

  • Le diabète: on retrouve une dysfonction érectile chez 35 à 75% des diabétiques, conséquence d’une atteinte des nerfs et des artères. Si le diabète n’est pas bien équilibré, ou si le diabétique est âgé, le risque s’accroît encore. Comme pour les pathologies cardiaques, la dysfonction érectile peut être le premier signe clinique d’un diabète de type 2.

                                                  diabète et impuissance sexuelle

  • Les maladies neurologiques: La maladie de Parkinson, l’épilepsie, la sclérose en plaques, la maladie d’Alzheimer et les accidents vasculaires cérébraux (AVC) sont des causes de dysfonction érectile. Elle est généralement le premier signe d’une sclérose en plaques débutante.
  • La chirurgie de la prostate: Le cancer de la prostate est actuellement le cancer le plus diagnostiqué chez l’homme. L’intervention chirurgicale, la prostatectomie totale, peut se faire selon différentes techniques, mais elles ont toutes pour conséquence une disparition, temporaire dans la plupart des cas, des érections. Les nerfs érecteurs sont très proches de la glande prostatique et les chirurgiens pratiquent souvent une ablation large pour ne pas risquer de laisser des tissus cancéreux.

                                       cancer de la prostate et impuissance

  • Les causes traumatiques: Les hommes qui ont eu une fracture du bassin associée à un traumatisme de l’urètre souffrent de dysfonction érectile par atteinte du système vasculo-nerveux local. Les traumatismes de la moelle épinière à la suite d’accidents sont de plus en plus fréquents. En fonction de la zone médullaire atteinte, l’érection et l’éjaculation sont plus ou moins modifiées

                                        impuissance sexuelle et traumatisme

  • Les causes médicamenteuses: certains médicaments pour l’hypertension, l’excès de cholestérol ou les troubles cardiaques, peuvent induire des difficultés érectiles, de même que les médicaments soignant les troubles psychiatriques ou la dépression (neuroleptiques, antidépresseurs, anxiolytiques).
  • Tabac, alcool et drogue: la plupart des hommes qui ont une dysfonction érectile ont été ou sont fumeurs. Le tabac aggrave l’hypertension et l’artériosclérose (maladie de la paroi artérielle) et favorise la fuite veineuse (incapacité des veines du pénis à retenir le sang). L’alcool est responsable de baisse de testostérone, qui est à l’origine du désir sexuel et favorise l’érection. Très souvent chez un grand fumeur ou un homme dépendant aux drogues, la dysfonction érectile est le premier signe d’une maladie vasculaire qui va aller en s’aggravant.

                                                    alcool et impuissance sexuelle

  • L'âge: la fonction sexuelle en général et la fonction érectile en particulier, sont altérées par le vieillissement naturel. Il y'a une baisse de la motivation sexuelle, de l'excitabilité, de la sensibilité du pénis, nécessitant plus de stimulation pour atteindre la rigidité, de la rigidité des érections, de la fréquence des érections nocturnes ou matinales, de la force et du volume de l’éjaculation.                                      

                                                  vieillesse et impuissance sexuelle

 

Quel traitement contre la dysfonction érectile? 

Plusieurs options différentes s’offrent à l’homme qui a des problèmes érectiles. Il est cependant de discuter avec votre médecin afin de choisir  l’approche qui vous convient le mieux.

  • L'approche médicamenteuse: les médicaments appelés « inhibiteurs de la PDE5 » comme le Viagra-sildénafil aident à obtenir et à maintenir une érection. En présence d’une stimulation sexuelle, ces médicaments augmentent le flot de sang vers le pénis, contribuant ainsi à une érection naturelle. Ces médicaments seront inefficaces si les nerfs qui contrôlent l’érection ont été retirés ou endommagés suite à une blessure ou une intervention chirurgicale, comme une ablation de la prostate, par exemple.
  • L'approche chirurgicale: pour les hommes qui ne souhaitent pas prendre de médicaments,  la chirurgie peut également être envisagée. Dans ce cas, c'est votre médécin qui décidera s'il est necessaire d'avoir recours à une intervention chirurgicale. Il peut aussi s’avérer judicieux (et pas uniquement dans une optique de traitement de la dysfonction érectile) de maintenir votre taux de glucose sanguin, votre tension artérielle et votre cholestérol à des niveaux normaux, d’arrêter de fumer et de faire de l’exercice régulièrement. Toutes ces mesures vous permettront de maintenir un meilleur état de santé général, ce qui se traduira par une meilleure santé sexuelle.

 

En résumé, la dysfonction érectile concerne particulièrement des hommes qui ont dépassé la cinquantaine, sont fumeurs ou l’ont été, ont un surpoids ou un diabète de type 2, ont un traitement contre l’excès de cholestérol ou de triglycérides et un traitement pour l’hypertension. La dysfonction érectile peut être le premier symptôme d’une maladie cardio-vasculaire et à ce titre il est très important d’en parler à son médecin lorsque les pannes sexuelles se répètent depuis plus de trois mois.

                                           

Obtenir un entretien

COMMENTAIRES
LAISSER UN COMMENTAIRE
Veuillez vous connecter pour pouvoir laisser un commentaireMe connecter