Bienvenue chez HELLODOCTEUR Votre médecin en ligne

Connexion  |  Inscription

ARTICLE :

Hygiène intime de la femme: Les bons gestes à adopter..

Hygiène intime de la femme: Les bons gestes à adopter

Hygiène intime de la femme: Les bons gestes à adopter

CATEGORIE : Non classé

Toilette  Infections Vaginales  Proctection 

Obtenir un entretien Ajouter aux favoris

L'hygiène intime de la femme quoique mal ou très peu maitrisée par la plupart des femmes est un aspect de la santé chez la femme qui mérite d'etre abordé sans tabou.  On estime que près de 100% des femmes auront un épisode de mycose vaginale (infection vaginale causée par des champignons généralement du type candida albicans) dans leurs vies,et que 5 à 8% d’entre elles ont des mycoses récidivantes (environ 4 fois / an).Une des meilleures clés de prévention contre ces infections c’est d’avoir une bonne hygiène intime afin de maintenir la flore vaginale saine. En effet, cette dernière est constituée de „bonnes“ bactéries (lactobacilles de Döderlein) qui séjournent dans un milieu acide et veillent au bien-être de cette zone très sensible. Si la flore vaginale venait à être perturbée à cause d‘un
défaut ou excès d‘hygiène, cela pourrait alors détruire progressivement ces „bonnes“ bactéries et provoquer des infections vaginales. Même si elles sont bénignes, les mycoses vaginales sont particulièrement gênantes dans la vie quotidienne. Elles entraînent des démangeaisons (au niveau de la vulve et de l’entrée du vagin), des brûlures, des irritations, des pertes vaginales
malodorantes et les rapports sexuels peuvent devenir douloureux (dyspareunie).Si vous présentez des symptômes de mycose, rendez-vous chez votre gynécologue qui confirmera le diagnostic et vous prescrira une conduite à tenir adéquate. Mais, avant que cela arrive, suivez nos conseils préventifs et adoptez les bons gestes en matièred’hygiène intime.

 

Hygiène intime de la femme: les habitudes à éviter 

 

– En aucun cas, il ne faut procéder à une toilette vaginale : vous détruiriez ainsi votre flore vaginale. La toilette intime doit se limiter à la région vulvaire (vulve, lèvres, clitoris) et à la zone interfessière et doit être réalisée avec les doigts, et surtout pas avec un gant de toilette ;
– Evitez d’utiliser votre savon de douche trop irritant afin d’éviter le développement des agents infectieux pathogènes. Adoptez plutôt des produits adaptés à la toilette intime, non agressifs, doux et neutres de préférence ; l’utilisation de produits acides, alcalins ou contenant un antiseptique est à éviter. Après lavage, rincez et séchez bien la zone ;
– Ne masquez pas les odeurs avec des déodorants ou des produits parfumés, ceux-ci fragilisent les muqueuses et entraînent des sensations de brûlure ;
– Ne pas garder un maillot de bain mouillé trop longtemps ;
– Ne pas porter de serviette hygiénique en dehors de la période des règles ;
– Évitez les piercings et tatouages dans cette région vulnérable ;

 

Ce que vous devez respecter :

 

– Se laver la zone intime minimum une et au maximum deux fois par jour : il est vrai que de
nombreuses femmes sont gênées par les sécrétions naturelles et l’odeur de leur sexe. Mais senettoyer plus souvent et porter des protège-slips en pensant que cela réduira les effets sont exactement les choses à ne pas faire ;
– Se laver les mains avant et après tout contact avec votre sexe ;
– Changez de sous-vêtement chaque jour, et éviter la transpiration et l’humidité excessives de la région vulvo-périnéale en évitant le port des pantalons serrés et des sous-vêtements en tissu synthétiques. Préférez également les culottes aux strings plus favorables aux frottements. Le frottement et humidité excessive sont des sources d’irritation et d’accroissement des agents infectieux à l’origine des infections vulvo-vaginales. Les meilleures matières de lingerie restent le coton et la soie. La nuit, l’idéal est de ne pas porter aucun sous-vêtement ;
– Changez le plus souvent possible les serviettes de toilette, idéalement tous les 2 ou 3 jours ;
– Si vous procédez au rasage des poils pubiens, désinfectez la zone avec un produit adapté à l’hygiène intime avant et après le passage du rasoir ;
– La toilette intime après les selles doit être pratiquée avec un papier doux et propre de l’avant vers l’arrière (de la vulve vers l’anus), pour ne pas exposer la vulve, le vagin à des germes provenant de la zone anale ;
– Optez pour des sous-vêtements propres : Pour que vos sous-vêtements ne deviennent pas des nids à microbes, ne les laissez pas traîner sur le sol. Prenez soin de les laver séparément et de préférence à haute température (40 °C minimum). Cela permettra d’éradiquer les champignons et les bactéries résistants. N’empruntez jamais de sous-vêtements ou de serviette de toilette à quelqu’un dont l’hygiène n’est pas rigoureuse ;

 

Au sujet des rapports sexuels :

 

– Rassurez-vous (votre partenaire et vous) d’avoir les mains propres lors des rapports sexuels, afin de ne pas vous transmettre des microbes. Après les rapports sexuels, il est recommandé de se laver à l’eau ou avec des produits adaptés ;
– Si vous pratiquez les rapports anaux puis génitaux, il est important de ne pas passer de la zone anale au vagin sans avoir préalablement laver les parties intimes ou lesaccessoires utilisés pour ne pas contracter de germes provenant de l’anus ;
– Enfin, il est conseillé d’uriner après les rapports afin d’éviter que des germes ne remontent vers l’urètre, vous causant une infection urinaire ;
– Pendant vos règles, vous devez faire encore plus attention à votre hygiène intime.
– Changez impérativement de serviettes hygiéniques très régulièrement (au moins 3 fois par jour) ; l’humidité étant le milieu propice pour la croissance des bactéries ;
– Pour la nuit, ne portez pas de tampon, privilégiez les serviettes hygiéniques ;
– Faites une toilette minutieuse ;
– Evitez d’avoir des rapports sexuels, la zone étant encore plus vulnérable Nota bene : Les toilettes intimes excessives ou insuffisantes sont la source d’infections vulvo-vaginales.

Obtenir un entretien

COMMENTAIRES
LAISSER UN COMMENTAIRE
Veuillez vous connecter pour pouvoir laisser un commentaireMe connecter