Bienvenue chez HELLODOCTEUR Votre médecin en ligne

Connexion  |  Inscription

ENCYCLOPEDIE MEDICALE

Notre encyclopédie médicale est une véritable solution à toutes vos questions de santé et contrôlée par un médecin pour mieux vous faire comprendre les termes médicaux, les maladies, leurs symptômes et leurs traitements en termes simples.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Date prévue d'accouchement

Une grossesse complète est basée sur un calendrier de 280 jours (40 semaines). Pour obtenir une estimation de la date d’accouchement, on prendra le premier jour des dernières règles d’un cycle normal, on y ajoutera 7 jours puis 9 mois. On considère que le bébé naît à terme si l’accouchement a lieu entre 3 semaines avant et 2 semaines après cette date prévue (c’est le cas de plus de 90% des bébés). Si votre cycle menstruel régulier est de 28 jours, il y a de bonnes chances pour que vous accouchiez plus tard que la date prévue ; ce sera l’inverse si votre cycle habituel est inférieur à 28 jours. Mais la méthode la plus précise pour bien évaluer cette date est l’échographie (entre la 8ème et la 12ème semaine).

Déclenchement de grossesse

Induction artificielle du travail de l'accouchement réalisée pour une complication de la grossesse ou pour convenance personnelle (programmation de l'accouchement)

Décollement du placenta

Perte de l'adhésion du placenta à la paroi de l'utérus soit physiologique après l'accouchement (délivrance), soit pathologique en cours de gestation.

Décollement prématuré du placenta

Le placenta enveloppe et protège le fœtus durant la grossesse. Relié à l'utérus maternel, il s'en sépare normalement aussitôt après l'accouchement. Mais ce décollement peut être prématuré, total ou partiel, et entraîner des complications. Il produit une hémorragie vaginale, plus ou moins forte selon la quantité de placenta qui s'est décollée de l'utérus, génère une douleur abdominale aiguë et permanente, voire une contraction de l'utérus (qui se durcit). Le risque est important pour le fœtus, car un décollement prématuré du placenta entraîne une grave diminution de l'apport d'oxygène et de nutriments. Il peut aussi causer d'importantes pertes de sang. C'est la première cause de mort fœtale dans le 3ème trimestre de grossesse. Mais, si on le diagnostique suffisamment tôt, on peut contrôler l'évolution de la santé du bébé grâce au monitoring et à l'échographie. C'est au médecin de décider dans quels cas il sera nécessaire de contrôler le rythme cardiaque du fœtus, de déclencher l'accouchement ou d'opter pour une césarienne d'urgence afin de sauver l'enfant. Divers troubles peuvent prédisposer une femme enceinte à souffrir d'un décollement prématuré du placenta : l’hypertension chronique, des maladies cardiaques, le diabète, l'âge avancé de la mère, une grossesse multiple et une consommation régulière d'alcool, de tabac ou de cocaïne. Dans certains cas exceptionnels, ce décollement peut être causé par un accident ou un traumatisme vécu par la mère. Les probabilités que ce problème se répète ensuite au cours d'autres grossesses augmentent d'environ 10%.

Délivrance

La 3ème phase de l’accouchement, aussi baptisée "suites de couches", est la phase suivant l’expulsion du fœtus, pendant laquelle se produit la sortie spontanée des substances fœtales situées dans l’utérus de la jeune maman. Ces substances fœtales sont le cordon ombilical, le placenta et les membranes (amnios et chorion), qui ne font pas partie du corps du fœtus mais sont indispensables pour sa croissance pendant les 9 mois. Lorsque le placenta est expulsé spontanément après l’accouchement, on parle de "délivrance physiologique", c’est-à-dire qu’elle advient naturellement. Cependant, il arrive que le médecin doive détacher le placenta avec les mains (délivrance manuelle). Si toutefois cette opération n’est pas suffisante pour permettre l’expulsion de cette matière qui, désormais, est inutile, mais dont la présence à l’intérieur de la maman peut être dangereuse, il peut être nécessaire de recourir à un curetage. Cette intervention chirurgicale est effectuée avec des instruments appropriés afin d’éliminer tous les résidus de placenta, car ils pourraient provoquer des infections bactériennes dans l’utérus et des hémorragies.

Délivrance du placenta

Expulsion du placenta après la naissance de l'enfant. Dernière phase de l'accouchement correspondante au décollement et à l'expulsion du placenta et des membranes

Diabète gestationnel

C’est la survenue, au cours d'une grossesse, des taux élevés de sucre dans le sang, alors qu'ils étaient normaux avant la grossesse. Le plus souvent, la glycémie se normalise après l'accouchement ; cependant, dans certains cas, un diabète de type II peut apparaître dans les années qui suivent.

Dilatation

C'est une des phases du processus d'accouchement. Au cours de cette période, les contractions vont augmenter en intensité, et l'intervalle entre chacune va progressivement diminuer. Le col de l'utérus se dilate peu à peu pour ouvrir au bébé la voie au monde extérieur. Il faut atteindre une ouverture d'environ 10 à 12 cm pour que l'enfant puisse sortir du ventre maternel. La plupart des femmes ne ressentent pas de douleurs intenses et les jugent supportables. Mais, dans certains cas, le recours à des analgésiques est nécessaire. La péridurale, qui endort la partie inférieure du corps à partir de la taille, est employée quand les douleurs sont trop intenses, quand la dilatation est insuffisante ou ne progresse pas. Durant cette phase, la femme ne doit avaler que des aliments liquides. À tout moment le médecin examine sa patiente au travers de touchers vaginaux. Quand la dilatation atteint 10 ou 12 cm et que se produisent 3 ou 4 contractions fortes et régulières toutes les 10 minutes, il est temps de passer en salle d'accouchement. La maman le sentira car, à ce stade, le bébé a réussi à passer sa tête dans le canal utérin et la pression se fait plus forte.

Dispositif utérin

encore appelé stérilet, le DIU est un dispositif placé dans la cavité de l’utérus dans un but contraceptif.

Doppler

C'est un test de complément à l'échographie, dont l'objectif est d'évaluer le flux sanguin se déplaçant de la mère vers le bébé et de révéler le taux d'oxygénation dans l'organisme du fœtus. Cet examen peut être effectué dès les premières semaines.

HelloDocteur
Doppler ombilical

Technique ultrasonore qui permet de mesurer la vitesse d'écoulement du sang dans les artères du cordon. En cas de souffrance fœtale, la vitesse est souvent ralentie

Doppler utérin

Technique doppler appliquée à l'artère utérine. Les vitesses d'écoulement du sang dans cette artère sont le reflet de la qualité du fonctionnement du placenta.

Dysgerminome(dysembryome ou kyste dermoïde)

tumeur ovarienne qui contient des tissus embryonnaire (graisse, poils, dents, cartilage, etc...) et qui fait suite à une tentative de développement d'un ovocyte sans participation du patrimoine génétique masculin (parthénogénèse). Souvent bénin, parfois cancéreux.

Dysménorrhée

Menstruations (ou règles) difficiles et douloureuses, avec parfois émission de caillots correspondant à des parties de la muqueuse utérine.

Dysovulation

Trouble de l'ovulation

Dyspareunie

douleur provoquée, chez la femme par la pénétration vaginale. Les causes de dyspareunie peuvent être rattachées à des pathologies locales mécaniques (prolapsus), infectieuses (vaginite), à une endométriose, à une carence en œstrogènes comme au cours de la ménopause ou celle induite par certains médicament.

Dystocie

accouchement difficile, qu’elle qu’en soit la cause.

Dystocie dynamique de démarrage

Accouchement difficile

Dystrophie ovarienne

Trouble du développement ovarien sans préjuger de son origine.

Contactez-Nous

Info@hellodocteur.net