Bienvenue chez HELLODOCTEUR Votre médecin en ligne

Connexion  |  Inscription

ENCYCLOPEDIE MEDICALE

Notre encyclopédie médicale est une véritable solution à toutes vos questions de santé et contrôlée par un médecin pour mieux vous faire comprendre les termes médicaux, les maladies, leurs symptômes et leurs traitements en termes simples.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Sac ovulaire

Première image visible en échographie vers 5 semaines d'aménorrhée (3 semaines de grossesse). On visualise une tache noire de quelques millimètres de diamètre sans que l'embryon soit encore visible.

sac plat

Sac gestationnel de forme aplatie : signe de possible fausse-couche

Saignement de privation

Saignement qui se déclenche à l'arrêt de la prise d'un progestatifs de synthèse (ou d'une association œstroprogestative de synthèse). Privation = arrêt du traitement.

Salpingectomie

Intervention chirurgicale consistant à enlever une ou les deux trompes de l’utérus (conduit pair faisant communiquer les ovaires avec l’utérus)

Salpingite

Inflammation d’une des trompes de l’utérus (conduit pair faisant communiquer les ovaires avec l’utérus)

Salpingographie

Radiographie (photographie à l’aide de rayons X) des trompes de l’utérus (conduit pair faisant communiquer les ovaires avec l’utérus)

Score d'Insler

Score d'Insler = quantifie la qualité de la glaire en fonction de son abondance, sa couleur, sa cristallisation et l'ouverture du col. En pratique, la qualité d'une glaire s'apprécie à l'expérience.

Score de Bishop

Méthode utilisée pour apprécier les conditions locales avant un déclenchement de l'accouchement. Il tient compte de 5 éléments, avec pour chacun, une cotation de 0 à 2 : la dilatation, l'effacement, la consistance, la position du col, la hauteur de la tête fœtale par rapport au bassin. Ces éléments sont additionnés et donnent un score compris entre 0 et 10. Plus le score est élevé, plus les conditions de déclenchement sont favorables.

Sécrétions vaginales

Production liquidienne d'origine vaginale. Production physiologique constituée de glaire cervicale, de cellules vaginales mortes, de globules blancs, de germes et de transsudat capillaire au-travers de la paroi vaginale. Encore appelée leucorrhée.

Sérologie de grossesse

Toutes les femmes enceintes subissent des analyses de sang qui permettent d'évacuer les risques que court le fœtus de contracter certaines maladies infectieuses (à bactéries, à virus, à parasites). Cet examen permet d'isoler la syphilis, la toxoplasmose, la rubéole, l'hépatite B ou le VIH. Grâce aux programmes de vaccination actuels, les cas de rubéole congénitale sont très rares. Les traitements actuels du VIH permettent de réduire de manière significative la transmission de l'infection de la mère à l'enfant. Enfin, vis-à-vis de l'hépatite B, le fœtus est protégé par une immunoglobuline spécifique. La syphilis est quant à elle traitée avec la pénicilline

Siège complet

Position du fœtus qui se présente par les fesses avec les jambes repliées en tailleur à la différence du siège

Siège décomplété

Position du fœtus qui se présente par les fesses avec les jambes repliées en tailleur à la différence du siège décomplété où les jambes sont complètement relevées le long du corps.

Signes de souffrances fœtales

La souffrance fœtale aiguë est la conséquence d'un défaut d'oxygénation (hypoxie) du sang fœtal dont les causes peuvent être nombreuses (hypotension artérielle maternelle, anomalies du cordon ombilical comme un prolapsus, une circulaire ou cordon court...). Les conséquences de cette hypoxie sont des lésions du système nerveux central du fœtus qui, en fonction de la durée de ce défaut d'oxygénation, peuvent devenir irréversibles. Le premier signe de souffrance fœtale est une anomalie du rythme cardiaque du fœtus, détectée par le monitorage. Suivent ensuite des modifications du flux vasculaire cérébral, puis une diminution voire un arrêt des mouvements fœtaux (critère de gravité majeur). La souffrance fœtale aiguë est une urgence qui réclame une extraction rapide du fœtus.

Spanioménorrhée

augmentation de l'espacement entre les règles.

Spatules

Instrument utilisé lors de l'accouchement par l'obstétricien pour aider l'expulsion du fœtus.

HelloDocteur
Speculum vaginal

Instrument gynécologique en métal ou en plastique en forme de bec de canard qui, introduit dans le vagin, permet d'en écarter les parois pour en visualiser le fond où se trouve le col de l'utérus.

Spermatozoïdes

Cellules sexuelles masculines

Spermoculture

Recherche d'agents infectieux dans le sperme

Spermogramme

Instrument gynécologique en métal ou en plastique en forme de bec de canard qui, introduit dans le vagin, permet d'en écarter les parois pour en visualiser le fond où se trouve le col de l'utérus.

Stérilet

Le stérilet ou dispositif intra-utérin est un dispositif placé dans la cavité de l’utérus dans un but contraceptif

Stérilité primaire/secondaire

On parle de stérilité primaire chez un couple sans grossesse. Par opposition à la stérilité secondaire qui s'applique aux couples ayant déjà eu une ou plusieurs grossesses avec ou sans enfant vivant.

Stimulation ovarienne

Techniques médicales consistant à forcer les ovulations au moyen de médicaments stimulants.

Suite aux couches

Période allant de la délivrance placentaire aux premières règles qui suivent l'accouchement.

Symptômes de grossesse

Ensemble des signes ressentis par la femme pouvant faire suspecter une grossesse comme une absence de règles associée à des nausées

Syndrome aménorrhée-galactorrhée

Ensemble des signes ressentis par la femme pouvant faire suspecter une grossesse comme une absence de règles associée à des nausées

Syndrome de Master et Allen

Déchirure du feuillet postérieur du ligament large associé à un col utérin très mobile et à une rétroversion utérine. Cause de douleurs pelviennes.

Syndrome de Silver-Russel

Le syndrome de Silver-Russell associe un retard de croissance débutant in utero à un dysmorphisme caractéristique. Son origine est inconnue. - Malformations très fréquentes ou fréquentes :  retard de croissance intra-utérin et petite taille de naissance parfois important (> à -3 DS), touchant aussi bien le poids que la taille  clinodactylie (déviation latérale) et/ou brièveté du 5ème doigt,  visage triangulaire avec lèvres minces et coins de la bouche tombants, front large et bombé, grands yeux et sclérotique bleutée,  asymétrie des membres, - Malformations occasionnelles : anomalies rénales, cardiaques (communication interventriculaire, sténose pulmonaire), hypospadias, fente palatine... - Autres signes :  L'intelligence est le plus souvent normale, parfois on note un retard des acquisitions, plus rarement existe une déficience mentale légère,  Taches cutanées ''café au lait'', tendance à l'hypoglycémie en période néonatale... - Il n'existe pas de traitement hormis symptomatique. L'administration d'hormone de croissance n'influence généralement pas la taille définitive.

Syndrome de Stein-Leventhal

Maladie des ovaires caractérisée par la présence de nombreux microkystes. Forme extrême de la micropolykystose ovarienne

Syndrome des ovaireq polykystiques(SOPK)

Entre dans le vaste cadre des ovaires dysfonctionnels, ovaires augmentés de volume, montrant de nombreux petits kystes folliculaires plus ou moins visibles sous une corticale plus ou moins épaissie. Cliniquement, les signes sont nombreux mais variables : surcharge pondérale, troubles sévères du cycle, douleur pelvienne, infertilité, hirsutisme, acné, alopécie, etc. D'un point de vue hormonal, le syndrome est caractérisé par un excès de LH et parfois d'hormones mâles ou androgènes (testostérone, delta 4 androstènedione, déhydroépiandrostérone). Témoigne d'un fonctionnement ovarien difficile ou défectueux. Cette anomalie étant aspécifique doit toujours être interprétée dans son contexte. Est parfois la cause d'une infertilité par anovulation, d'un excès pondéral, de signe d'hyperandrogénie, de troubles du cycle.

Contactez-Nous

Info@hellodocteur.net